What’s in my Dock partie 1 par Actu-Connectée.fr

whatsinmydoc_pt1_BLOG_header

What’s in my Dock -première partie- par Actu-Connectée.fr

What’s in my quoi ? Pour la plupart, vous saurez déjà parfaitement ce qu’est un What’s in my dock, bien que littéralement traduisible, ce terme n’est pourtant pas si connue que ça et consiste fort simplement à effectuer une capture d’écran de la page d’accueil de son smartphone et à en décrire les applications installées. L’idée étant de faire découvrir et connaitre ce que l’on utilise au quotidien. Et au passage, de s’immerger ensemble dans ce bien curieux monde des applications mobiles.

Voila pourquoi je vous propose aujourd’hui la première partie du What’s in my dock par Actu-connectée.

Vous l’aurez remarqué, j’utilise un iPhone 6, je vais donc vous parler d’applications iOS mais ne manquerez pas de vous indiquer leurs compatibilités dans le but d’une parfaite entente cordiale entre vous et moi. (Et peut-être aussi pour éviter les querelles de clochers, il est vrai). Début des hostilités. Dans cette première partie je vous propose une première sélection des applications que j’utilise le plus, à savoir : Monument Valley, Moodnotes, Enlight, Scanbot, Reeder, Instapaper, Calcbot, Infuse, Todo Movies 4, iShow et l’application la plus importante de cette première partie : 1Password.

 Monument Valley par Ustwo

 1.99 € sur l’app-store

 

 

Une fois n’est pas coutume, il s’agit bien d’un jeu présent dès la première page de mon iPhone, mais nulle honte car il ne s’agit pas de n’importe quel jeu mais bien de Monument Valley, plusieurs fois récompensé par Apple pour son design, ce petit voyage interactif a su trouver rapidement. un public voir une vraie communauté. Vous incarnez une princesse dans un monde de géométrie de paradoxe, tout un programme. Chaque niveau est une oeuvre d’art en puissance. Bref, je ne vous en dis pas plus, ce jeu est un poème qu’il vous appartient de découvrir sans plus tarder. Un petit tour par le site de Monument Valley pour vous immerger ?

  Moodnotes par Thriveport & Ustwo

   3,99 € sur l’app-store (uniquement en anglais pour l’instant) inclut l’app pour Apple Watch

 

 

Pour être sincère, j’ai choisi cette application car elle a été développé (entre autre) par une partie de l’équipe d’Ustwo (qui ont créé Monument Valley) et que ces gens sont des génies. Même une application qui compterait le nombre de mes cheveux blancs trouverait grâce à mes yeux pour peu qu’elle émane de ces braves gens. Moodnotes a été développé en collaboration avec des thérapeutes et des psychiatres dans le but de proposer une application de tracking d’émotion, pour être précis, l’application vous propose d’inventorier votre état d’esprit à l’instant T et vous propose d’expliciter un peu plus au moyen d’outils bien pensés qui aident à cerner pareilles données. Certes, ce n’est pas la première application à proposer ce genre de fonctions (Mr. Mood ou bien DayOne par exemple permet de tenir un journal intime 2.0), cependant, il faut reconnaître que Moodnotes fait mieux, va plus loin et semble véritablement présenter un intérêt là où les deux autres applications citées se contentaient de répertorier sans qu’un traitement des données soit bien présent. À voir à l’usage. Le prix vous semble élevé ? À moi aussi.

   Enlight par Lightricks Ltd.

   4,99 € sur l’app-store

 

 

Un véritable bonheur que ce petit compagnon. Enlight a l’avantage de proposer une interface esthétique, pratique et une véritable efficacité en matière de retouche photo. Que ce soit pour de la retouche légère ou un travail plus en profondeur, vous ne risquez pas de vous lasser de cette application. N’était pas un utilisateur éclairé de la retouche, je suis parfois surpris de la pluralité des outils mis à disposition par les développeurs, mais c’est une saine surprise, non ? Plus sérieusement, tout y est : de la retouche de base (saturation, luminosité, contraste) au moyen de réglages fins comme l’ajout de filtres façon Instagram. De l’outil de remodelage à la possibilité de créer des collages, tout y est on vous dit ! Pour aller plus loin, je vous propose également Pixelmator qui possède sa jumelle sur Mac, qui risque de prendre assez rapidement la place d’Enlight… c’est le jeu.

  Scanbot par doo GmbH

   Gratuit sur l’app-store (fonctionnalités pro disponibles en achat in-app)

 

 

Encore une fois, cette application n’est pas unique, loin s’en faut, sur le marché des scanner mobile. Elle permet, comme ses homologues, de scanner à la volée un document papier, une photo ou un QR code. Simplement elle le fait bien, elle est simple et claire à l’usage et propose le partage via plusieurs services cloud selon votre crèmerie, donc, je l’aime. De plus, elle propose quelques fonctionnalités supplémentaires comme la détection de texte lors du scan d’un document papier, très pratique pour exporter ensuite en PDF ou bien simplement le fait de pouvoir modifier le texte scanné, ce qui me sert au quotidien. Les développeurs mettent régulièrement leur application à jour avec parfois des petits ajouts de fonctionnalités à la clef pour les possesseurs de la version pro, et ça, ça fait plaisir.

 Reeder par Silvio Rizzi

 4,99 € sur l’app-store disponible également sur le Mac app-store.

 

 

Reeder est ce qu’on appelle un agrégateur de contenu façon Flipboard. Fruit d’un seul homme, cette petite application risque de prendre une part importante dans votre vie, pour peu que vous dépassiez l’étape de la première prise en main objectivement un peu austère voir obscure. À quoi sert-elle ? Tout simplement à regrouper sur une seule interface l’ensemble des flux d’informations qui vous intéressent, un flux Actu ? Un flux Technologie ? Le service est basé sur le principe du RSS pour ceux qui veulent explorer le sujet. Ainsi, vous trouvez tout votre contenu lisible sur une seule application, un vrai bonheur. Cependant, je conseille plus sérieusement Flipboard aux utilisateurs les plus novices, qui se montrera beaucoup plus attractive, plus ludique (et plus belle) mais qui n’offrira pas toutes les options de partage de Reeder.

s   Instapaper par Instapaper Holding

   Gratuite sur l’app-store inclut l’app pour Apple Watch

 

 

Dans la suite logique, Instapaper, application nouvellement gratuite que je vous recommande. Celle-ci propose de lire plus tard des contenus de votre choix, je m’explique. Un tweet, un article, un contenu vous intéresse et vous n’avez pas le temps de le lire ? Enregistrez le via une extension de partage dédiée à Instapaper sur Safari ou autre et l’application se charge de vous le conserver pour plus tard. Encore mieux, elle vous proposera également d’expurger le texte de toute publicité ou désagrément et ne conservera que le plus important : texte et illustration. Un must-have !

   Calcbot par Tapbots

   Gratuite sur l’app-store inclut l’app pour Apple Watch disponible également sur le Mac app-store

 

 

Comme son nom ne l’indique pas, Calcbot est une calculatrice mais pas que. Dernière née du développeur Tapbot elle marque la fusion entre calculatrice et convertisseur de devises, données et unités. En effet, cette dernière fonctionnalité était présente sur une application à part entière, mais la charge de travail a eut raison de cette équipe de trois passionnés qui a décidé de centraliser ces deux aspects dans une seule et même application. Attention cependant, si l’application reste gratuite, la partie convertisseur est disponible via un achat intégré. Malgré cela, elle reste très bien pensée et tout à fait pratique à l’usage. Difficile de faire des étincelles pour un usage si peu sexy, une calculatrice, et pourtant, l’équipe a su proposer des fonctionnalités pratiques à l’usage comme le fait de pouvoir garder une trace des opérations réalisées sous forme d’historique ou de conserver les opérations « favorites ».

   Infuse 3 par FireCore, LLC

   Gratuite sur l’app-store (version pro à 9.99 €)

 

 

Infuse troisième du nom est un lecteur vidéo compatible avec bien des formats de fichiers vidéos (14 pour êtres précis allant du MKV au MP4 classique) ainsi il n’est plus nécessaire de passer par une infernale conversion pour qu’iTunes daigne accepter votre vidéo, votre film ou votre dernière série. Une situation que tout utilisateur d’iPhone, d’iPad ou même d’iPod a connu, et ne souhaite pas réitérer. Ici, rien de plus simple, l’application se comporte comme une simple clef usb, glissez votre fichier directement depuis iTunes dans l’interface d’Infuse (rassurez-vous, c’est beaucoup plus simple qu’il n’y parait) et appréciez une lecture fluide et en 1080p max, s’il vous plait. Pour ceux qui recherchent un son de plus grande qualité, l’application propose une version pro à 9.99 € qui apporte une vraie différence, je vous l’assure, sur des fichiers de bonne qualité, naturellement. Enfin mais surtout, l’application vous propose de streamer vos contenus depuis un Mac, un PC, un NAS ou un server sans synchronisation en amont et de diffuser ensuite via Airplay sur votre Apple TV depuis votre iPhone, un confort absolu. Dernière bonne idée, la possibilité de rechercher des sous-titres et de les ajouter à la volée si d’aventure votre film acheté tout à fait légalement ne bénéficiait pas de sous-titrage. Bien sûr que c’est possible…

   ToDo Movies 4 par Taphive GmbH

   Gratuit sur l’app-store inclut l’app pour Apple Watch

 

 

Dans la même veine, c’est un tracker de films que je vous propose maintenant. Tout un programme mais les cinéphiles risquent d’y trouver leur compte là où les applications sont pléthoriques, ToDo Movies 4 a le mérite de proposer une interface claire et esthétique. Le principe ? Vous informer des prochaine sorties cinéma mais surtout répertorier les films que vous avez vu, ceux que vous souhaiter voir avec notification à la clef. Il est également possible de créer des listes personnalisées comme vos films préférés ou les meilleurs nanars pour une soirée pizza réussie. Bref, c’est beau, c’est bien fait et c’est tout ce qu’on recherche.

   iShows 2 par Luis Recuenco

   Gratuit sur l’app-store

 

 

On passe maintenant au tracker de série, encore une fois, ce n’est pas ce qui manque sur l’app store et les principales différences sont bien souvent esthétiques. Je vous propose donc iShow 2 qui a le mérite d’être la plus claire et simple à l’usage avec une interface bien pensée, des gestes intuitifs pour marquer rapidement un épisode comme « visionné », un régal. Encore une fois, ce genre d’applications sont justes essentielles au gros consommateur de séries.

   1Password par AgileBits Inc

   Gratuit sur l’app-store inclut l’app pour Apple Watch

 

 

Je ne suis pas le seul à le dire, mais s’il y a bien une seule application à installer voir à acheter, c’est bien un gestionnaire de mot de passe. Bien que la mode soit à dénigrer l’intérêt de ces soft en ce moment, je vous conseillerais plutôt de ne pas tenter le diable et de faire acte de raison. Laissez moi vous expliquer, ça au moins c’est gratuit. Un gestionnaire de mot de passe, comme son nom l’indique cette fois, aura la lourde tâche de conserver et protéger l’ensemble de vos données confidentielles comme les mots de passe mais pas seulement. Très clairement, je ne connais aucun de mes mots de passe et pour cause, j’utilise 1Password. Tout l’intérêt de cette application étant justement que je n’ai même à les connaitre. Ou plutôt, je n’en connais qu’un et un seul, le mot de passe maître qui me permet de déverrouiller l’interface et encore, ceci n’est même plus nécessaire depuis l’iPhone 5S et son capteur d’empreinte digitale. Ainsi, j’accède en un clin d’oeil à l’ensemble de mes données confidentielles que j’ai pris soin de renseigner, ma carte d’identité, mes logins, mes données bancaires, mes moyens de paiements. Ca vous fait peur ? Moi ce qui me fait peur c’est de voir que Google parvient à me connecter à tous mes services en ligne de n’importe quel ordinateur. Faites l’essai.

Sur smartphone, 1Password est gratuite et parfaitement utilisable en l’état, beaucoup d’applications intègrent directement ce service pour s’identifier et même les navigateurs internet comme Safari permettent maintenant l’usage de 1Password un confort bien nécessaire.

Sur ordinateur, c’est une autre paire de manche, car tout l’intérêt est évidemment de retrouver tous ses mots de passe sitôt rentré chez soi et installé devant son ordinateur, 1Password existe bien sûr mais au prix de 40 €. Effectivement, c’est un prix qui peut faire réfléchir d’autant plus qu’il est bien nécessaire de la posséder les deux applications pour boucler la boucle et ne pas avoir en permanence à copier ses mots de passe à la main depuis son smartphone puisque 1Password est parfaitement intégré aux navigateurs web sur ordinateur et qu’il vous suffit de renseigner le mot de passe maître pour accéder à n’importe quel service d’un clic. Un effort financier rude, je suis d’accord mais salutaire.

Pour résumer, 1Password est un compagnon indispensable à tout utilisateur du web, de même que vous ne donneriez pas votre code de carte bancaire à un inconnu, vous ne pouvez pas continuer à donner tous vos mots de passe à votre système d’exploitation et encore moins à Google. À plus forte raison si vous effectuez des achats sur des e-commerce ou si vous consultez vos comptes en ligne, ces données sont sensibles et méritent une protection. Et c’est bien là qu’intervient le gestionnaire de mot de passe en vous proposant des logins complexes de plusieurs caractères, pourquoi pas un mot de passe à 50 caractères puisque vous n’avez ni à le connaitre ni à le saisir ? Donc, on change ses mots de passes, on décoche la connexion automatique sur Facebook, Twitter, Google et autre et fini le mot de passe écrit sur un post-it !

C’est tout pour cette première partie, dans la seconde je vous présenterai les quelques applications restantes. N’hésitez pas à me faire partagez, vous aussi, vos applications préférées et vos trouvailles ! 🙂

2 Comments

  1. Bonjour,

    Merci pour votre article mais attention, ce n’est pas un What’s in my dock du tout, c’est tout simplement un What’s in my Sprinboard.

    • Axel - Actu-connectée.fr 29/03/2016 at 7:21

      Bonjour Jérôme et merci pour votre commentaire !
      En effet vous avez parfaitement raison, je dirais même plus, il s’agit d’un What’s in my SpringBoard. Mais vous conviendrez que ces termes ne parlent qu’aux utilisateurs les plus aguerris d’entre nous mais le but, ici, est de vulgariser. Ne voulant pas aller jusqu’à proposer un What’s in my page d’acceuil, j’ai choisi d’opter pour le plus large « dock ». Mais encore une fois, merci beaucoup de participer aux échanges sur ce blog.
      À très bientôt j’espère.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*