Molotov révolutionne la Télévision [+MAJ]

Molotov ou, la révolution par l'expérience utilisateur

Molotov est un service avec pour objectif de nous faire "adorer la télé à nouveau". Une noble mission autoconfiée par la start-up française qui déplore l'absence d'innovation du 8ème art. En effet, nombreuses sont les personnalités du digital à nous informer de cette stagnation avec, notamment, la récente sortie de Tim Cook, CEO d'Apple, dénonçant le fait que l'expérience télévisuelle demeurait la même depuis les années 70. Qu'à cela ne tienne et puisque la télévision semble être devenu le nouveau cheval de bataille de la marque à la pomme avec la dernière Apple TV, arrivent Pierre Lescure (ancien PDF de Canal Plus) et Jean-David Blanc (fondateur d'Allociné) pour réveiller un marché en mort cérébrale.

Une révolution par l'interface

Ce qui surprend, d'entrée de jeu, c'est la qualité des applications proposées gratuitement aux utilisateurs incrédules. Sur iPad, Apple TV, ordinateur ou smartphone Android, tout respire l'optimisation et la conception au cordeau. Bien qu'inédite, l'interface arbore une familiarité surprenante. On retrouve l'ensemble des programmes en cours sur les chaînes de la TNT (le service dans son offre gratuite propose l'ensemble des chaines de la TNT dont vous bénéficiez actuellement) avec la possibilité de pouvoir naviguer dans l'avancée du programme. Dans le détail, non seulement vous pouvez accéder aux programmes sur le périphérique de votre choix mais surtout, et l'innovation est là, vous pouvez reprendre un programme depuis le début ou bien le "bookmarker" pour le regarder plus tard. Inutile de le préciser, le tout se fait à travers une interface aussi claire qu'intuitive.

Molotov.tv

L'interface du service Molotov dès l'ouverture de l'application

Voici comment se comporte Molotov dès l'ouverture de l'application. Nous est proposé de reprendre un programme qui aurait été ouvert précédemment. Typiquement, l'application me propose de reprendre la lecture de BFM TV une fois arrivé au bureau. Et vous l'avez compris, il m'est alors possible de reprendre le programme là où je l'ai quitté mais également de naviguer dans le programme (afin de rattraper le programme raté durant le trajet, malin !). Par la suite, le service me propose les programmes à travers une visualisation par "vignette" du plus bel effet comme autant d'affiches de film, un soin qu'on ne peut qu'apprécier. La navigation se fait par chaines mais également par thématique (visible dans la barre jaune à gauche) de manière à trouver un programme en direct ou en replay capable de satisfaire une envie de polar ou de documentaire (sait-on jamais ?).

La télé à la carte

Voilà bien le coeur de l'innovation Molotov, la volonté de proposer un service de télévision à la carte. Que ce soit par l'interface et la richesse d'informations proposées en termes de description des programmes mais également en matière de présentation des castings qui ne peut que nous rappeler l'expérience du fondateur d'Allociné dans la mise en avant des personnalités dans une application.

Casting façon Molotov

Une présentation qui n'est pas sans évoquer les "casting" de films et qui parlera aux possesseurs d'Apple TV

Ainsi, Molotov nous offre une navigation pensée comme un service de podcast et désacralise l'idée de zapping entre les chaines afin de nous recentrer sur les programmes télévisuels. Le service, gratuit mais également payant pour ouvrir sur un bouquet de chaîne plus important et davantage d'enregistrement différés, reprend tout à fait la volonté nouvelle de consommer différemment le contenu et l'information afin de coller à la pluralité de nos appareils connectés. Timidement tenté par les FAI et leurs applications maison, Molotov bouscule les codes d'un médium vieillissant et le fait définitivement entrer dans le 21ème siècle, le siècle de la consommation individualisée et personnalisée, fortement inspirée des services de streaming musical ou de films.

Quelques images tirées de l'application nous permettent de démontrer l'efficacité du service, on retrouve ici tant l'ergonomie de l'application durant le visionnage d'un programme, avec la possibilité de switcher de programme/chaine durant le visionnage mais également la présentation du "bouquet de chaînes" avec la présentation par tuiles. À noter que dès lors que vous choisissez un programme, l'application vous propose de le regarder "depuis le début", une fonctionnalité intéressante. L'ensemble respire la simplicité et la cohérence.

Lavis-dAxel

En ce qui me concerne, force est de constater que je ne regarde plus beaucoup la télévision. Non pas que je sois de ceux fermement opposés à cette dernière, je pense qu'il y a du bon à prendre dans certains programmes et que d'autres ne correspondent pas à mes attentes, mais c'est un autre débat. En ce qui concerne le mode de consommation de la télévision, tel qu'il nous est proposé, il ne me convient pas. Pour une raison simple, la télévision est extrêmement chronophage et fait la part belle aux chaines et non aux programmes. Et voilà bien une chose qu'Internet sait très bien faire, mettre en lumière du contenu. Je parle d'Internet car la révolution Molotov n'aurait pu voir le jour sans Internet et la démultiplication des supports de consommation. Très clairement, je vois Molotov comme la possibilité de pouvoir consommer les programmes que j'aime façon "podcast", comme j'ai plaisir à le faire depuis déjà quelques années.

Pour me faire un peu moins laudatif, je précise que, comme toujours, il est nécessaire que chacun "joue le jeu", je m'explique. Il n'est pas rare de voir certains artistes présents sur tel service de streaming et pas un autre, des situations parfois complexes qui, à l'arrivée, ne font que pénaliser l'utilisateur qui pourtant est à la recherche d'un moyen simple (et légal) de consommer de la musique. Il en est de même avec Molotov qui propose d'une part de regarder la télévision en direct mais également en replay, or toutes les chaines n'ont pas les mêmes accords avec le service et donc toutes ne proposent pas le replay. Pour la musique comme pour le cinéma et maintenant la télévision, l'utilisateur n'a pas à souffrir d'accords en coulisses lorsqu'il consomme un service.

Voilà pour cet article et ce coup de gueule en mousse, en ce qui vous concerne je vous invite à éteindre votre télévision et à "reprendre une activité normale".
 

[+MAJ] 01/09/16 Molotov pose ses valises sur iPhone !

C'est officiel, le révolutionnaire Molotov vient de poser ses valises sur iPhone en cette rentrée 2016. Au programme, les mêmes fonctionnalisés que ses frères sur iPad et Apple TV avec une promesse de mobilité qui ne sera pas sans faire de l'ombre aux applications des FAI qui peinent à développer des applications réellement "ergonomiques" et dont les fonctionnalités sont moins ... généreuses. Molotov iPhone

    L'interface est toujours aussi agréable à utiliser au quotidien avec la possibilité de choisir facilement son "programme"
Il est vrai que cette version iPhone de l'application manquait quelque peu au catalogue et nous avions hâte de découvrir cette déclinaison sur nos smartphone. Autant dire que nous ne sommes pas déçus de voir que tout y est. N'hésitez pas à me faire part de vos réactions et de vos avis sur l'application !

6 Comments

  1. Encore un très bon article dont je vais m’empresser de partager avec mon entourage ! 😉

  2. Merci pour cette passion que tu partages avec tes articles. Toujours un plaisir de te lire et d’apprendre par tes articles.

  3. Bonjour Axel,

    Un article très intéressant, contente de te lire.

    À bientôt 😉

Leave a comment

Your email address will not be published.


*