Focus sur le Zik 2.0 par Parrot

Focus sur le Zik 2.0 par Parrot Focus sur le Zik 2.0 par Parrot
Pour ce premier Focus sur le Zik 2.0 par Parrot, je vous propose d’entrer au cœur d’un univers qui mériterait à lui seul la rédaction de bien des articles, celui des casques nomades.
Retour en arrière et découverte de la marque Parrot.

Parrot, ambassadrice majeure dans le domaine des nouvelles (et ô combien hautes) technologies. Bien connue notamment au travers de ses nombreuses déclinaisons de drones que la marque a su démocratiser et rendre accessible au grand public. Que vous soyez fervent geek ou amateur éclairé, quiconque a déjà vu un drone piloté par smartphone a eu envie de mettre les mains dessus, avouez. Dès lors, un champ d’application énorme est mit à disposition de la créativité collective, de même que pour les caméras embarquées, les possibilités de tels produits sont tout simplement infinies. Du simple loisir à l’utilisation cinématographique, du reportage au film de guerre en passant par la recherche de victimes lors d’une catastrophe naturelle ou d’une avalanche, bref, vous avez compris l’idée.
Parrot a tout bonnement défini un nouveau standard d’utilisation, un nouveau vecteur d’expression.

Et pourtant, la marque ne s’est pas contentée d’une seule révolution et a su épater un public déjà conquis en nous proposons sa vision du casque nomade Bluetooth. Je veux bien sur parler d’un casque qui a marqué les chroniqueurs de l’époque, nous sommes en 2012, sort le Zik premier du nom.

Lorsque passion rime avec maîtrise on ne peut évidemment que faire des étincelles, l’équipe d’ingénieurs mordus de nouvelles techno a visé juste en nous proposant ce casque radicalement novateur. À l’heure où la concurrence peinait à imposer le modèle du casque Bluetooth, wireless, sans fil quoi, la marque française rompt les rangs et impose sa vision des choses.
Un son sans compromis et des technologies de pointe à tous les étages.
Une connexion sans fil, un son incomparable renforcé par une technologie d’annulation du bruit ambiant, le contrôle direct par un simple effleurement du doigt, de quoi laisser rêveur. Fort d’une communication inédite à grand renfort de réactions d’utilisateurs bluffés par les capacités de ce casque et de son partenariat avec le designer de génie Philippe Starck, la marque réussi son coup et le Zik connaît un succès mérité.

Mais c’est bien de son petit frère, le Zik 2.0 dont il s’agit là.

Revu et corrigé par la marque, attention, énumération.
Une cure amincissante à faire regretter nos abonnements à la salle de sport, une autonomie dopée (18h et un mode filaire pour continuer son utilisation), 6 microphones pour capter les bruits ambiants et vous en délivrer mais également la possibilité de prendre ses appels directement depuis son casque avec un confort d’écoute et de dialogue incomparable. Aussi, l’ajout de très nombreuses options de personnalisation du son à travers une application compagnon, véritable clef de voûte de l’utilisation de votre Zik 2.0. À travers celle-ci, tout un monde de configuration et de personnalisation vous est offert. Tout d’abord, le contrôle de la réduction de bruit ambiant, du mode simple ou le son est délivré tel quel, dans les conditions originales. Un Street Mode qui vous permet d’évoluer dans votre environnement en parfaite synergie afin de garantir votre sécurité, en effet le casque va non seulement diffuser le son de votre écoute mais va aussi capter les sons environnants de la circulation, par exemple. Ou bien, le mode Nirvana comme il me plait de l’appeler -et c’est à propos- la totale annulation du son, une expérience que je vous recommande pour l’écoute de vos incontournables.
Pour parfaire l’expérience, Parrot a su ajouter des volets à cette personnalisation déjà mirifique. Je fais référence au deuxième volet proposé par cette application, celui qui vous permettra d’ajouter une spatialisation à votre son ainsi qu’un regard sur l’égaliser. Nul besoin d’être expert, plus de voix ? Un son plus punchy ? It’s up to you.
Ultime raffinement, la marque a signé des partenariats avec les artistes pour que ceux-ci se rapprochent un peu plus de vos oreilles, en effet, par une banque de choix fournie, vous pourrez apprécier votre musique telle qu’elle fut pensée par les artistes eux-mêmes. Sympa !

Est-il nécessaire de rajouter que le Zik 2.0 jouit d’un son d’une rare qualité, d’une profondeur déconcertante et d’une neutralité à faire pâlir certains casques qui se contentent d’effets de manche à grand renfort de basses ?

J’espère sincèrement vous avoir donné envie de découvrir ce casque qui risque bien de vous séduire, d’une part par sa qualité, son raffinement mais également par la démarche sincère de son fabricant qui ne se contente pas de nous livrer un produit froidement technique mais qui joue sa carte dans une rude partie et nous livre une proposition offensive mais irrésistible.

Photographies fournies par Objetdomotique.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*